Tournages avec un drone

Le drone permettra à votre film de prendre de la hauteur. Pour nous, l’utilisation de ce quadricoptère est très pertinente sur la majorité de nos productions. Au delà de leur aspect esthétique, les plans drones apportent une respiration,  autrement dit un moment où nous prenons de la distance.

Avec le drone nous apportons un souffle, un perspective qui vient équilbrer efficacement les plans serrés plongés dans l'action. Par ailleurs, il se substitue très bien à ce qu’autrefois nous filmions en hélicoptère ou en travelling voiture. Ce genre de plans est devenu aujourd'hui beaucoup plus accessible .
Le drone peut également être utilisé en studio pour donner un effet de flottement esthétique lors de shooting mode par exemple. 

Si le drone est un bon moyen d'apporter au film davantage de valeurs de plans, il est cependant soumis à certaines règles : hauteur maximale, zones interdites de survol (zone habités, zones de circulation, zones classées défense, aéroports…), vol de nuit... Avant d'être des règles administratives, il s'agit de consignes de sécurité, c'est pourquoi Il est important de travailler avec des pilotes homologués DGAC afin de ne pas commettre d'impair. 

Quelques aspects techniques 

La météo est un autre facteur important à prendre en compte, c'est pourquoi chez Pause B nous travaillons exclusivement avec des pilotes homologués. Ce sont d'ailleurs eux qui font les déclarations de vol (ou demandes le cas échéant) car les licences sont attribuées aux pilotes et non aux sociétés de production. Il faut par ailleurs savoir qu'un pilote est enregistré avec le numéro de série de son drone afin d'éviter tout échange de matériel.

Mais si les règles sont strictes, tout est envisageable. Survoler une zone habitée par exemple peut se faire sur demande préfectorale, et sous condition de bloquer la circulation automobile et pietonne pour éviter tout accident. 

N'hésitez donc pas à nous faire part de vos interrogations, nous serons ravis d'y répondre.