16 Décembre 2019

#Créer un motion design impactant en 6 étapes

Le motion design ou motion graphics design est un processus qui permet d’animer des éléments graphiques. Le motion designer peut aussi bien animer un texte que donner vie à des formes, des pictogrammes, des photos et toutes sortes de graphismes et d’illustration. 

Voilà pour la définition formelle. Quelques infos à présent pour en apprendre un peu plus sur cet art du mouvement. 
L’histoire du motion design est à mettre en parallèle avec l’histoire du cinéma. L’acte fondateur du motion design relie en effet le design graphique au cinéma. Saul Bass en est un parfait exemple. En 1955, le designer graphique, auteur de plusieurs affiches de films, invente le format du générique qui acte la naissance du motion design. C’est avec son générique de L’homme au bras d’or que Bass signe son nouveau format. Très influencé par le Bauhaus et le Constructivisme, Russe le designer utilise un design linéaire très simple non sans rappeler le synopsis du film, à travers l’histoire d’un apprenti batteur de jazz toxicomane. C’est le rythme de la musique qui marque les différents éléments graphiques.

Le motion design est avant tout un art de la métaphore, de la transcription d’une idée ou d’un concept, et de sa mise en mouvement. 


 

1/ LE BRIEF D’UNE VIDÉO MOTION DESIGN

À l’instar des productions audiovisuelles plus classiques, il est important de commencer par le commencement, autrement dit : le brief ! 
Vous devez y détailler vos attentes pour votre vidéo motion design. Il est important de préciser les différents objectifs du film, les messages qui devront être délivrés, la cible qui est visée et bien sûr, la durée du film. Grâce à ces éléments, le motion designer où la société de production pourra établir un devis précis qui répondra au mieux à votre demande. 


2/ LE SCRIPT

Après la compréhension du besoin, nous passons à l'écriture du script. Dans un premier temps, le concepteur-rédacteur et le motion designer posent un concept narratif et graphique du film. Ainsi, ils vont hiérarchiser les idées clés autour d’un fil rouge. Le concepteur rédacteur écrit également une première ébauche de la voix-off le cas échéant. Cette étape est primordiale pour la suite du film car elle va servir de base pour la conception du projet et doit être validée avant de commencer quoique ce soit. Il faut captiver l’audience, il est donc primordial de réaliser un scénario bien ficelé pour ne perdre aucun spectateur au cours de la vidéo. 


3/ L’UNIVERS ET STYLE GRAPHIQUE

En parallèle, le motion designer et le directeur artistique proposent un univers qui portera votre message. Sur la base de votre charte graphique, nous nous inspirerons de nos références culturelles pour vous proposer le meilleur concept possible. Ici nous déterminons des couleurs, ambiances, compositions et styles qui serviront au mieux votre propos. Cette étape permet de faire certains choix et de donner une direction de recherche qui détermine notre nébuleuse visuelle. Il existe plusieurs formats de styles graphiques applicables en fonction de votre projet, en voici quelques exemples:

Flat Design
“Less is more !” est vraiment le mot d’ordre de ce style de motion design. A travers une représentation en aplat, le flat design est une simplification de la représentation au service de la fonctionnalité ou de l’idée. Ce style, le plus répandu en motion design, permet de mettre en avant l’essence de la fonction. 

Un exemple avec ce film réalisé pour Alcatel Lucent : 

Isométrie
Le design isométrique est du flat design inscrit dans une perspective en trois dimensions, il perd donc son aspect “flat”. L’idée est de créer une impression de 3D, alors que tous les éléments sont dessinés en deux dimensions.

En exemple, cette vidéo faite pour Colas :

Illustratif 
A ne pas confondre avec le film d’animation, ce style de motion design est basé sur du dessin à la main, et non sur des formes vectorielles. Le trait a une véritable vibrance, mais les objets et personnages sont moins animés, ils se déplacent dans l’espace grâce à des transitions animés.

En guise d’exemple : une vidéo motion design réalisée pour la Société Générale.

Infographie et animation graphique
Idéal pour présenter des données, des statistiques ou des tendances, l’infographie, ou l’animation graphique, est souvent inspirée des mises en page print, et est très adaptée à des présentations internes, pour dresser un bilan, pour expliquer des stratégies prospectives ou des tendances.

Comme par exemple cette vidéo réalisée pour l'Établissement Français du Sang 

Abstrait
Ce style permet d’illustrer des concepts ou des idées abstraites. Il s’agit réellement de mettre en forme des idées. Nous pourrions le rapprocher de certain panneau du code de la route ou de la signalétique dans les espaces publics. Il est donc doté d’un fort pouvoir symbolique puisqu’il utilise des éléments graphiques connus et communs. Il est apprécié pour son ton neutre et explicatif.

Un exemple avec notre film réalisé pour la Direction Group Finance de BNP Paribas.

Whiteboard video ou scribbing 
Popularisée en France par la série “Draw my life”, cette approche est très efficace pour expliquer des concepts ou sensibiliser à des sujets abstraits, la tendance du whiteboard video consiste à montrer une personne qui explique un sujet en dessinant en live sur un tableau blanc. C’est un moyen pour captiver son spectateur jusqu’au bout. Par ailleurs, ce genre de film permet grâce à sa grande simplicité de miser sur le storytelling et la pédagogie. Cela dit ce type de vidéo peut aussi se réaliser en prise de vue réelle avec un illustrateur.

Un exemple avec notre vidéo sur la mobilité réalisée pour la Mairie de Paris.


A cette étape, nous vous proposons un moodboard pour condenser les idées et établir une proposition graphique. Les moodboards sont essentiellement des collages d’éléments tels que des photographies, des croquis, des coupures de presse, des échantillons de tissus et des échantillons de couleurs. C’est grossièrement ce qu’on pourrait appeler un tableau d’humeur au sens ambiance, traduction de moodboard.

Une fois l’univers graphique validé nous pouvons passer à l’étape suivante, le storyboard.


4/ LE STORYBOARD

Une fois le scénario et l’univers graphique définis, nous créons un storyboard qui vous permet de prévisualiser le film. Contrairement au moodboard, le storyboard raconte l’histoire du film en motion design avec les éléments graphiques fixes qui seront présents dans votre vidéo motion design. 

Le storyboard est, comme son nom l’indique, la version image par image du film souvent accompagné de la voix off écrite dans la colonne adjacente. Il permet de pouvoir illustrer les différentes intentions de réalisation et axe “de prise de vue” (cadrage, mouvements et transitions). Le storyboard fait réellement office de plan illustré, séquence par séquence. Indispensable pour conserver la cohérence de votre message. Les principes d’animation sont expliqués sur chaque vignette afin de donner la version la plus complète et précise du rendu du film. Ici on va représenter le déroulement de l’action de manière linéaire, de A à Z. 


6/ L’ANIMATION MOTION DESIGN

Après ces différentes étapes, nous pouvons démarrer la réalisation finale dans de bonnes conditions. Si une voix off a été prévue nous l’enregistrons juste avant de passer à l’animation, pour que le motion designer puisse se caler sur le rythme de la voix.

Selon le budget imparti, l’animation sera plus ou moins détaillée, et donc plus ou moins longue à mettre en oeuvre, mais on touche là au coeur du métier : l’art du mouvement ! Enfin il ne reste plus qu’à travailler la bande son : sound design, musique, mixage, pour vous livrer un film à la hauteur de vos espérances. Il est important de valider ces étapes les unes après les autres pour garantir la fluidité du processus de création et éviter tout surcoût.

La vidéo motion design est un outil efficace et utile pour délivrer votre message le plus simplement possible. Ce format peut aussi être adapté à des prises de vues réelles pour faciliter la compréhension du processus qui apparaît ou mettre en valeur des idées par incrustation. C’est un outil qui permet un meilleur impact visuel. Sa facilité à simplifier les messages les plus compliqués et à favoriser la mémorisation. Tous ces avantages encouragent la fréquentation sur votre site et permettent de convertir votre cible. Le graphisme animé est avant tout un moyen d’inciter les visiteurs d’une page à l’action, autrement dit de majorer le taux de conversion du site web. 

Concernant le tarif pour une vidéo en motion design, celui-ci dépend de plusieurs critère : 
- Le style graphique choisi
- La durée
- Le niveau d’animation souhaité
- La présence d’une voix off…

Chez Pause B, nous sommes là pour vous accompagner dans vos démarches de vidéo motion design. N’hésitez pas à nous contacter pour  toute demande.