18 Avril 2019

#Une interview vidéo ? Préparez-vous !

Pour leur communication vidéo, les entreprises tendent de plus en plus la parole à leurs salariés par le biais de l'interview. L’occasion idéale de vous préparer à un exercice qui change de l'ordinaire.

Les clients et les salariés sont souvent les mieux placés pour parler d'un service ou d'un produit. Ils sont souvent les ambassadeurs les plus pertinents de l'entreprise qu'ils représentent.
Notre rôle, en tant que journalistes est de vous accompagner à chaque étape de la production de cet interview. Nous serons là pour aider à identifier le message, à réaliser les pré-interviews téléphoniques et à écrire ensemble le scénario, le fil rouge de votre histoire afin d'être le plus clair et le plus naturel le jour J. Dans cet article vous trouverez quelques astuces pour vous préparer personnellement à une interview vidéo.

1/ L'IMPORTANCE DE L'IMAGE DANS VOTRE INTERVIEW VIDÉO 

Votre apparence visuelle est la première chose que vous renvoyez dans une vidéo, avant même d’avoir ouvert la bouche. C’est comme une première impression, il est donc nécessaire de la soigner autant que son discours.
Cette image passe évidemment par la qualité de la captation réalisée par l’équipe technique mais aussi par votre attitude, votre gestuelle et votre expression.
Bien sûr, nous vous accompagnons pour faire ressortir le meilleur de vous même en terme d’image. Mais il y a tout de même quelques astuces à connaitre pour mieux se préparer.
 

2/ SÉLECTIONNER UNE TENUE VESTIMENTAIRE ADÉQUATE

Privilégiez des vêtements dans lesquels vous vous sentirez à l’aise.
Et veillez à choisir des couleurs qui mettent en valeur votre teint et qui se marieront bien avec vos différents lieux de tournage. Quel que soit le sujet, les vêtements à motifs striés comme les rayures sont à éviter ainsi que les couleurs trop vives comme un rouge pétard ou le jaune canari.
Astuce : Demandez à visionner le retour du caméraman quand il fait ses essais avant la prise réelle, histoire de voir à quoi vous ressemblez.
 

3/ ADOPTER UNE POSTURE DYNAMIQUE ET CONFORTABLE

Dans tous les cas, une attitude dynamique et positive sera de mise : la première chose à avoir en tête est le sourire. Il faudra par ailleurs adopter une prestance en adéquation avec le propos du film.
Exemple : S’il s’agit d’une vidéo dont l’objet est de montrer la vie d’une start-up, on peut s’imaginer être filmé de manière détendue, bien installé au fond d’un canapé.
Si en revanche l’objet est de parler du dernier rapport financier de l’entreprise, il sera conseillé de se présenter debout avec une posture bien droite.
Prenez garde à bien regarder toujours dans la direction du journaliste et à ne pas regarder directement la caméra (sauf si l’exercice le demande évidemment). Evitez aussi les regards des personnes qui se trouvent dans la salle ou de chercher leur approbation. Et particulièrement en fin de phrase, appuyez bien votre regard, cela donne plus de force à votre message.

Mieux vaut qu’il n’y ait pas trop de monde dans la pièce et qu’elles soient toutes du même côté pour ne pas vous perturber.
 

4/ NE PAS GESTICULER

Parler avec les mains c’est bien, c’est même très bien et efficace pour se faire comprendre ! En revanche se balancer de droite à gauche peut rapidement faire perdre le fil de votre conversation au spectateur. Il est donc préférable de garder le même emplacement et la même posture du début à la fin pour ne pas perdre de temps à régler l’image une seconde fois parce que vous avez bougé.
N.B: Évitez de tenir une feuille en main ou un stylo pour ne pas avoir tendance à jouer avec pendant que vous parlez, ce genre de gestes compulsifs aura plutôt tendance à déconcentrer votre audience.
Astuce : Pensez à prendre une bouteille d’eau pour vous hydrater régulièrement. Souvent, à force de répéter la même phrase, sous la chaleur des projecteurs et avec le stress que peut engendrer l’exercice, on a chaud et la bouche pâteuse, n’hésitez donc pas à boire régulièrement.


5/ SOIGNEZ VOTRE DISCOURS 

Les interviews que vous allez réaliser doivent refléter au mieux votre métier, votre histoire et votre personne.
Il est normal lorsqu’il s’agit de votre passion ou de ce que vous savez faire de mieux, d’avoir envie d’en dire beaucoup. Pourtant, il est ESSENTIEL d’apprendre à être succinct, clair et passionnant !
Notre métier consiste à vous aider à identifier le message en amont de l’interview. A partir de ce message, nous allons construire ensemble la structure de l’histoire, du scénario que vous souhaitez raconter.
 

6/ ENTRAÎNEZ-VOUS AVANT VOTRE INTERVIEW VIDÉO

 Il est judicieux de s’entrainer avant l’interview vidéo. Pour cela n’hésitez pas à demander à l’avance les questions ou les thèmes sur lesquels vous devrez parler.
Écrivez la structure de vos réponses et les mots clés et messages à faire passer en restant le plus bref possible.
Pensez également à apporter un élément nouveau qui élargira le débat en guise de conclusion. Mémorisez-les sans les apprendre par cœur.
Car la plus grande erreur serait de vouloir réciter votre discours, il faut rester vivant et spontané !
 

7/ ATTENTION AUX ÉLÉMENTS DE LANGAGE

Lorsque la caméra commence à tourner, il est temps de se faire confiance et de se laisser seulement guider par les questions du journaliste. Rappelez-vous de ce que vous avez mémorisé et veillez à ce que vos réponses reprennent bien la question du journaliste et soient toutes construites d’un sujet + verbe + complément.
Exemple de réponse à éviter : « Oui, c’est sûr que ça nous a bien aidé » Cette phrase sortie du concept n’apporte aucun élément de réponse concret : on ne sait ni de qui on parle, ni sur quel projet, ni dans quelles conditions. On doit pourvoir comprendre vos propos sans avoir besoin d’entendre la question.
Faites des phrases courtes, prenez votre temps, et répétez votre phrase si vous sentez que vous avez mangé un mot.
Mais SURTOUT, essayez de faire de cet exercice un jeu en gardant à l’esprit cette envie de transmettre que vous aviez en entreprenant cette aventure !